LES BLAGUES DES ÉTUDIANTS DE L'ENSIPif
















Sommaire des blagues du tome 3

  1. Au bar. Une blague proposée par Henri
  2. La maison de retraite. 
  3. Cours moyen. Une blague proposée par Séverine
  4. La mémoire. Une blague proposée par Suzanne
  5. Au Paradis. Une blague proposée par Laurent
  6. Encore une de Marseille
  7. Les taureaux
  8. Blague Russe Une blague proposée par François
  9. Un substitut au Viagra
  10. Les Amishs
  11. À ma chère femme
  12. Comment faire fortune. Une blague proposée par Hélène
  13. Lettre de Claris à son assureur
  14. Soyez In ! Parlez informatique
  15. Toujours au Paradis. Une blague proposée par Luc
  16. L'Amérique
  17. Histoire Belge.
  18. Pompiers. Une blague proposée par Georges
  19. Au bar. Une blague proposée par Franck
  20. Allo Police.
  21. Toujours chez Saint Pierre. Une blague proposée par Jean-Pierre
  22. Dans le train. Une blague proposée par Camille
  23. Voler un premier avril. Une blague proposée par Alain
  24. Navire en détresse
  25. Le mille pattes
  26. Jalousie. Une blague proposée par Yvon
  27. Langue Européenne.
  28. Chez le psychiatre. Une blague proposée par Jacques
  29. La drague.
  30. Dans l'autobus. Une blague proposée par Gisèle
  31. SNCF Une blague proposée par Claude
  32. Religieuses. Une blague proposée par Germain
  33. Naufragés. Une blague proposée par Corrine
  34. Le cambrioleur. Une blague proposée par Nadège
  35. Sur l'autoroute. Une blague proposée par Patricia
  36. Maternité. Une blague proposée par Jacques

1 Au bar

À la fermeture d'un bar, un client, apparemment ivre mort, s'écroule par terre alors qu'il quittait les lieux. Aimablement, le propriétaire des lieux aide l'ivrogne à se relever.

Mais sitôt debout, l'homme incapable de tenir sur ses jambes, retombe lourdement sur le sol.

Le patron le prenant par les épaules, l'aide une nouvelle fois et le conduit jusqu'au parking, lui ordonnant de prendre sa voiture. Il lâche son client pour revenir fermer son bar mais ce dernier retombe une troisième fois par terre.

Le type baragouine un message incompréhensible et le barman en déduit que son pauvre compagnon est vraiment incapable de conduire. Il décide donc de le ramener chez lui. Il fouille dans le portefeuille de l'ivrogne et trouve l'adresse de son domicile.

Il sonne bientôt a la porte de l'appartement et une femme vient lui ouvrir. Le barman explique: "Bonjour Madame, votre mari a apparemment un peu trop bu ce soir. Comme il ne tenait plus debout, je l'ai ramené jusqu'ici." "C'est très gentil à vous", répond la femme, "mais où est son fauteuil roulant ?"


2 La maison de retraite. 

Dans une maison de retraite catholique, quatre dames âgées parlent avec fierté de leurs enfants.

  • La première raconte : Mon fils aîné est prêtre. À chaque fois qu'il se rend quelque part, tout le monde l'appelle "Mon père"
  • "Bien", répond la seconde qui ajoute aussitôt : Moi, mon second fils est évêque et lorsqu'il se déplace, tout le monde lui adresse la parole en disant: "Monseigneur"
  • Ah oui ?, remarque la troisième qui précise immédiatement : Pour ma part, j'ai un fils cardinal et lorsqu'il se rend quelque part, tout le monde lui dit: "Votre Éminence"
  • La quatrième dame réfléchit quelques instants et déclare :Mon fils cadet mesure 1 mètre 40 et pèse 190 Kg, en plus il est chauve. Quand il parvient à se déplacer et que des gens le voient, ils disent: "Oh mon Dieu!"

3 Cours moyen.

Le jeune Barnabé n'avait pas eu de chance. Une mauvaise grippe l'avait empêché de passer le contrôle de fin d'année pour être admis en Cours Moyen. Sa maîtresse décida donc de lui faire passer un examen oral et convia le directeur de l'école à y assister.

Je vais te poser trois questions simples, dit la maîtresse.

Première question, J'en ai deux et une vache en a quatre, de quoi s'agit-il ?

Barnabé répond spontanément : Des jambes !

Très bien, répond la maîtresse.

Deuxième question, qu'est ce que tu as dans ton pantalon et que moi je n'ai pas ?

Le petit réfléchit et dit rapidement : des poches !

Correct, reprend la maîtresse et elle enchaîne avec la troisième question, quelle est la capitale de l'Espagne ?"

Rome , rétorque Barnabé.

La maîtresse, très embarrassée, se retourne alors vers le directeur et lui demande: "Alors, on le laisse passer en cours moyen ?"

Et le de directeur de répondre avec un petit sourire : C'est pas à moi qu'il faut le demander, je n'aurais pas eu la moyenne.


4 La mémoire.

Un couple de gens âgés discute le matin au petit-déjeuner.

La femme dit à son mari: "Chéri, je crois qu'on commence à avoir de sérieux problèmes de mémoire.

Il faut se résoudre à tout noter pour être sûrs de ne rien oublier..."

Le vieil homme n'est pas du tout de cet avis. Et il tient à le prouver de suite en allant au supermarché:

"que veux-tu que j'achète ?"

La femme réfléchit: "Voyons, on a besoin de beurre, de lait et de pain."

Le mari répond: "Facile !"

Son épouse ajoute: "Choisis bien du beurre salé et du lait demi-écrèmé. Et prends une baguette..."

Voilà notre homme qui sur le chemin du supermarché répète sans s'arrêter: "Beurre salé, lait écrémé, baguette... Beurre salé, lait écrémé, baguette."

Il revient une heure plus tard, bon pied, bon œil, avec un sac de pommes de terre et un paquet de café.

En l'accueillant, sa femme s'écrie: "Tu vois que tu n'as plus toute ta tête, t'as oublié les endives !"


5 Au Paradis.

Trois français se présentent devant St-Pierre.

Celui-ci leur explique que le Paradis est divisé en différentes "zones d'habitation", selon le QI des résidents. Il leur propose donc de passer un test.

Le premier démontre un QI de 180, le second un QI de 120 et le troisième, un QI de 10 seulement.

St-Pierre conduit alors chacun des trois hommes vers sa nouvelle "zone d'habitation"...

Aussitôt arrivé dans son groupe, le premier est assailli de questions par ses nouveaux compagnons: "Alors, quels sont les progrès sur terre en matière de physique nucléaire ?" ou bien "A-t'on découvert des nouveaux vaccins ?"...

Le second rejoint sa zone à son tour et il fait tout de suite l'objet d'interrogations variées. On lui demande "As-tu lu le denier Jean d'Ormesson ?" ou encore "Ça fait quoi de payer ses achats en Euro ?"

Le troisième arrive enfin dans son groupe. Et là, il voit une horde de types qui se précipitent vers lui avec une question unique sur les lèvres: "C'est qui le nouvel entraîneur du PSG ?"


6 Encore une de Marseille :

C'est un bon Marseillais, il est sur un bateau et il y a une GROSSE tempête, il a beau prier la Bonne Mère, le bateau coule et il se retrouve au milieu de l'Océan sur sa barque. Il rame et tombe sur une île. Au bout de deux mois, il voit passer un bateau au large et il fait des grands signes, il hurle, mais rien ne se passe et il est désespéré.

Après trois mois, un autre bateau se profile à l'horizon, cette fois-ci, il grimpe au cocotier, il fait un feu, il hurle encore plus fort. Le bateau s'arrête et tout à coup il commence à couler. Notre marseillais est désespéré, il se dit qu'il va finir ses jours sur cette P... d'île tout seul...

Tout a coup, il voit arriver une barque avec une superbe fille qui rame, là, l'espoir renaît, il ne sera plus seul... La fille, genre James BOND Girl, sort de l'eau et lui dit : 'bonjour' ave l'accent du Vieux Port!!!

Oh! Fada elle est marseillaise!!!

Tout heureux ils commencent à discuter de Marseille. Ils se trouvent des collègues en commun etc. ....

Au bout d'un moment, la fille dit : tu veux pas un pastis?

Le mec: 'Oh fan, elle a du pastis!!!'

La fille va chercher le pastis dans la barque et revient. Il est tout content, il en rêvait depuis des semaines de son pastis! Ils boivent le pastis, tout ça commence à ressembler à un peu de bonheur. Après encore un peu de discussion, la fille trouve le type sympa et lui propose du saucisson.

La, le mec il craque 'Non, je rêve t'ia pensé à sauver le saucisson! T'ies bonne toi!'

Ils mangent du saucisson, ils continuent à discuter et à boire le pastaga et la fille elle trouve le mec vraiment bien alors elle lui dit :

'Tu voudrais pas tirer un coup ?'

Et le marseillais, estoumagaou il répond 'Je le crois pas t'ia aussi les boules dans la barque?'


7 Les taureaux :

C'est un couple de vieux paysans qui participe à la remise des prix d'un concours de taureaux.

Le présentateur annonce les prix:

- 3eme prix, le taureau Gédéon, 3 ans, 3 saillies par jour.

La vieille (tapant du coude son mari):

- T'entends 3 fois par jour!!

Le présentateur:

- 2eme prix, le taureau Géronimo, 5 ans, 6 saillies par jour.

La vieille (idem):

- T'entends??!!

Le présentateur:

- 1er prix, le taureau Germain, 4 ans et demi, 9 saillies par jour.

La vielle (idem):

- T'entends!!

Le vieux (s'adressant au présentateur):

- Dis donc mon gars, les 9 fois par jour, c'est avec la même vache?

Le présentateur:

- Bien sur que non!

Le vieux (à sa femme):

- T'entends!


8 Une blague Russe

L'histoire se passe à Moscou.

"Allô, la Brigade anti-drogue..."

"Oui, j'écoute... C'est pour une dénonciation ?"

"Oui, j'ai appris de source sûre que celui qui habite dans la maison située au 3 bis rue de St-Petersbourg a planqué du haschisch dans le cabanon de son jardin. Au beau milieu de son bois de chauffage..."

Opération musclée le lendemain a 6H00 du matin rue de St-Petersbourg, chez un dénommé Vladimir.

Une horde d'une douzaine d'agents du KGB débarque et se rue dans le cabanon en question.

Ils sont là avec des haches et des tronçonneuses à vérifier les bûches, une par une.

Mais au bout de deux heures, ne trouvant rien, ils finissent par renoncer. Furieux, ils prennent congé sans même s'excuser.

Juste après leur départ, le téléphone sonne chez le pauvre Vladimir. "Salut Lad, c'est Serge", dit la voix, "Ça s'est bien passé ?"

Vladimir répond: "Ah tu parles, ils ont tout mis en mille morceaux !"

Serge: "Tant mieux... Mais la semaine prochaine, c'est ton tour. Tu diras à la répression des fraudes que j'ai enterré du caviar de contrebande dans mon jardin. J'ai besoin que quelqu'un retourne mon potager."


9 Un substitut au Viagra  

Un garnement se promène dans le potager de son grand-père et découvre soudain un verre de terre en train de regagner son trou dans la terre.

Il interpelle son papi et dit: "Grand-père, je te parie 5 euros que je peux mettre moi-même le ver de terre dans son trou."

Le papi sourit: "Bien sûr que non tu ne peux pas, un verre de terre, c'est tout mou."

Le grand père accepte le pari et voit aussitôt son petit-fils ramasser le ver de terre, se ruer à la cuisine, embaumer le pauvre ver avec du spray nettoyant pour le four et revenir avec un insecte dur comme un morceau de bois.

Le garnement enfonce alors sans effort le ver de terre dans la terre. Le grand-père, impressionné, remet les cinq euros promis...

Un peu plus tard dans la journée, il tend un nouveau billet de 5 euros à son petit-fils.

Celui-ci, honnête, proteste: "Mais non papi, tu m'as déjà payé."

Le grand-père: "De la part de grand-mère..."


10 Les Amishs :

Un père Amish et son fils sont dans un centre commercial. Leur attention est retenue par deux portes argentées munies de boutons lumineux (ils n'ont jamais vu d'ascenseur).

- Qu'est-ce que c'est, P'pa ?

- Je ne sais pas fiston, je n'ai jamais rien vu de tel.

Ils voient alors entrer dans l'ascenseur une mamie cacochyme et crachotante en fauteuil roulant. Les portes se ferment. Un indicateur lumineux situé au-dessus des 2 portes affiche des nombres qui croissent, stoppent, puis régressent jusqu'à revenir à leur valeur de départ.

Sort de l'ascenseur une magnifique jeune femme d'une vingtaine d'années, court vêtue.

Le père dit alors à son fils et sans quitter la jeune femme des yeux : "Va vite chercher ta mère"


11 À ma chère femme

Comme je n'ose pas t'entretenir de vive voix de ces choses, car tu as tendance à rougir, je te soumets, ci-après, les statistiques que j'ai pu rassembler.

Pendant l'année, j'ai essayé 365 fois et j'ai réussi 36 fois, ce qui fait une moyenne d'une fois tous les 10 jours.

Je te donne les faits suivants qui en sont la cause :

  • Les enfants peuvent être éveillés 17 fois
  • Il faisait trop chaud: 15 fois
  • il faisait trop froid 5 fois
  • tu étais endormie ou trop fatiguée 52 fois
  • c'était techniquement impossible 93 fois
  • c'était trop tôt 5 fois
  • c'était trop tard 10 fois
  • la fenêtre était ouverte et l'on pouvait nous entendre 9 fois
  • tu avais mal au dos 25 fois
  • tu avais mal à la tête 9 fois
  • tu souffrais des articulations 5 fois
  • tu avais trop mangé 10 fois
  • tu n'avais pas envie 21 fois
  • les enfants commençaient à crier 7 fois
  • il y avait un programme intéressant à la T.V 2 fois
  • tu avais été chez le coiffeur 17 fois
  • tu revenais d'une soirée 9 fois
  • le jour n'était pas convenable 18 fois

Total 329 fois.

Dans les 36 fois précédemment mentionnées où j'ai eu de la chance et du succès, il y a eu cependant quelques problèmes:

  • 21 fois, tu me demanda de terminer rapidement,
  • 2 fois, tu as détourné mon imagination en signalant que le plafond était sale et qu'il faudrait y remettre une nouvelle couche de peinture,
  • 1 fois, j'ai terminé rapidement de peur que tu ne me blâmes,
  • 1 fois, tu étais dérangée par un moustique et,
  • 11 fois, j'ai dû te réveiller pour t'informer que j'avais terminé.

C'est tout ce que je voulais te dire .

Ton mari persévérant .


12 Comment faire fortune.

Un homme d'état africain fait un petit séjour sur la côte d'azur pour rendre visite à quelques amis responsables politiques. Il est ainsi reçu dans la somptueuse villa d'un député-maire et remarque d'entrée toutes les toiles de maîtres qui ornent les murs.

Pendant le repas il n'hésite pas à demander a son ami: "Il faut quand même que tu m'expliques comment tu as pu amasser une fortune pareille en faisant de la politique..."

L'élu français répond en désignant la fenêtre: "C'est très simple, tu vois l'autoroute là-bas ? Ça a coûté 10 milliards de francs à la collectivité dont 10% directement dans ma poche..."

Le chef d'état n'en revient pas et commente: "Joli coup !"

Quelques années s'écoulent et notre député-maire rend la politesse à son ami africain. Il découvre avec stupéfaction que son hôte habite dans un château en marbre, décoré d'œuvres de maîtres et de sculptures de grande valeur.

Pendant le repas, il demande: "C'est à ton tour de m'expliquer. Comment as-tu amassé cette fortune colossale ?"

Le Président africain répond en désignant la fenêtre:

"C'est très simple, tu vois l'autoroute là-bas ?"

L'autre: "Non..."

L'Africain: "Ben voilà !"


13 Lettre de Claris à son assureur :

Monsieur l'assureur,

Je vous écris en réponse à la demande d'informations complémentaires concernant mon accident de travail du 8 novembre dernier. J'ai précisé: "manque de chance" dans la case réservée aux "causes du sinistre" et vous me demandez des précisions.

Je suis couvreur de formation. Le jour de l'accident, je travaillais seul sur le toit d'un immeuble de 6 étages. Une fois le travail terminé, cet après-midi-là, j'ai constaté qu'il restait environ 280 tuiles, ce qui représente un poids de près de 120 Kg. Plutôt que de descendre les tuiles à la main, j'ai décidé de les placer dans un monte-charge manuel qui fonctionnait grâce à une poulie fixée au 6e étage.

J'ai donc chargé les tuiles dans la caisse du monte-charge sur le toit et suis redescendu au bas de l'immeuble pour procéder à la descente du chargement. Je tenais fermement la corde pour assurer la sécurité de cette manœuvre. Comme vous le noterez dans mon fichier médical ci-joint, mon poids est actuellement de 68 kg.

Dès que le monte-charge s'est retrouvé suspendu en l'air, j'ai été irrésistiblement attiré vers le haut et, je le reconnais, n'ai pas eu la présence d'esprit de lâcher la corde. J'ai donc progressé à grande vitesse vers le haut de l'immeuble et, au niveau du troisième étage, j'ai rencontré le monte-charge qui, lui, progressait à la même vitesse en sens inverse. Cela explique la fracture du crâne que je vous ai mentionnée dans mon courrier précèdent.

Mon ascension s'est toutefois ralentie au niveau du 6e étage et s'est arrêtée lorsque mon index et mon majeur se sont retrouvés coincés dans la poulie. Cela détaille les nombreuses fractures de ma main droite que j'avais mentionnées. Suspendu en l'air et malgré la douleur intense, je n'ai pas lâché prise.

Mais au même moment, le monte-charge percuta le sol a vive allure, ce qui brisa net le fond de la caisse. Toutes les briques éclatèrent et se répandirent sur le sol. Le monte-charge endommagé pesait à présent environ 20 Kg, si bien que, comme je tenais toujours fermement la corde, j'ai commencé une rapide descente vers le bas.

Au niveau du troisième étage, comme vous l'imaginez, j'ai rencontré le monte-charge à très grande vitesse, ce qui explique les quatre dents cassées et les deux côtes enfoncées que je vous ai rapportées précédemment. Cette percussion du monte-charge a toutefois ralenti quelque peu ma descente si bien que mon atterrissage sur le tas de tuiles brisées ne m'a causé qu'une simple fracture du genou.

Le fait que je ne mentionne nulle part dans ce rapport la cause exacte de l'enfoncement de la cage thoracique que j'ai pourtant déclaré dans ma lettre précédente ne vous aura sans doute pas échappé. J'ai en effet le regret de vous informer que me retrouvant ainsi étendu sur un tas de tuiles brisées avec de multiples fractures, je n'ai pas eu la présence d'esprit de tenir la corde quelques secondes de plus. J'étais donc dans l'incapacité totale de bouger lorsque le monte-charge de 20 Kg a entamé sa rapide redescente...

Très cordialement.

Jean-Christophe.


14 Soyez In ! Parlez informatique !

Dîtes plutôt :

  • Si, au restaurant, il réfléchit trop longuement devant la carte, dites-lui: "Héhooo!.. Tu as fait un timeout, ou quoi?"
  • La télécommande en main, vous essayez, en vain, d'allumer votre téléviseur. Ne dites pas "Bizarre, ma télé ne s'est pas allumée!" Dites: "Bizarre, ma télé n'a pas booté!"
  • Si vous êtes écolo dans l'âme et que la question de la gestion des déchets est pour vous capitale, ne dites pas: Tu devrais tasser le contenu de ce sac poubelle" dites: "Tu devrais zipper la trashcan"
  • Dans un embouteillage, ne dites pas: "Cette route est toujours fort encombrée"; dites: "Ca s'arrange pas, la bande passante, sur cette route!"
  • Assoiffé, ne lui proposez pas "d'aller se rincer le gosier au bistrot du coin" mais bien "d'aller faire un petit download chez le provider de pinard"
  • S'il vous raconte n'importe quoi, dites-lui: "T'as crashé ton registry, ou quoi? "
  • S'il ne vous répond pas: "Hohééé?.. T'as fait un reset?" ou encore: "Ton cerveau a fait un GPF? "
  • Si la chasse d'eau de ses toilettes déconne à mort, dites-lui: "Tes chiottes ont un bug, je pense!"
  • Si vous désirez que votre ami diminue la sono, demandez-lui de "mettre la musique en background"
  • S'il a des difficultés à vous écouter et à écrire en même temps, dites-lui: "Ben quoi?.. T'es même pas multitâche, toi?.."
  • Si votre nouvel ami est quelque peu gauche de nature, lancez-lui: "Problème de device?" à la première occasion.
  • Si la femme de votre ami est franchement canon, dites-lui qu'elle est en 3dfx.
  • Mais si celle-ci vous casse les pieds, criez "Elle est où, la touche Escape?"

D'autre part, il est fort probable que vous ne compreniez pas certaines phrases de vos amis informaticiens. Voici quelques exemples qui pourraient vous être utiles:

  • "Je lui ai pourtant dit en bold underlined italique" = "J'ai pourtant bien insisté sur ce point-là"
  • "Ta sœur, elle est vraiment plug&play" = (vous avez très biencompris)
  • "Bon, moi je vais faire un shutdown" = "Bon, moi je vais me coucher"
  • "Tu peux me linker avec ta sœur?" = "Peux-tu m'arranger le coup avec ta sœur?"
  • "Il travaille avec quel charset, ce mec?" = "Quelle langue parle-t-il?"
  • "J'ai optimisé les settings de ma femme" = "Ma femme fait le repassage et la vaisselle très rapidement et sans râler"
  • "Ho, stop, y'a overflow!" = "Pas trop vite, je ne comprends plus rien de ce que tu me dis!"
  • "Tu veux swaper avec moi?" = "Veux-tu changer de place avec moi?"
  • "J'ai scanné partout, mais je ne l'ai pas trouvé" = "Je l'ai cherchépartout, mais en vain"
  • Et s'il vous dévisage et vous dit: "Euh, à quand la version 2?", frappez-le.

15 Toujours au Paradis.

Aux portes du Paradis, St-Pierre a une course urgente à faire. Comme il aperçoit son ami Jésus qui se balade à proximité, il lui demande: "Hé Jésus, tu pourrais me remplacer au bureau une heure ou deux ?"

Jésus répond: "Bien sur, que faut-il que je fasse ?" St-Pierre explique: "Facile, tu accueilles les gens et tu leur demandes quelques renseignements sur leur passé.

S'ils te paraissent digne de foi, tu les envoies au Paradis..."

Aussitôt installé sur le siège de St-Pierre, Jésus voit arriver un vieillard et lui demande: "qu'as-tu fait dans ta vie ?"

L'homme explique: "Je travaillais le bois... J'étais charpentier." Jésus se souvenant de ses jeunes années demande alors: "Ah oui ? Et vous aviez de la famille ?"

"Oui, répond le vieillard, J'avais un fils mais je l'ai perdu..."

Jésus reprend: "Parlez-moi de lui... Comment était-il quand vous l'avez perdu ?"

Le vieil homme explique: "C'était un être d'une grande bonté. Il serait facile à reconnaître, il avait des trous dans les mains et dans les pieds..."

Jésus s'écrie: "Papa !"

Le vieillard: "Pinocchio !"


16 L'Amérique

Bu, Chu, et Fu décident d'émigrer de Chine vers les États-Unis.

À leur arrivée ils se rendent compte qu'ils doivent Américaniser leur Nom.

Bu décide de s'appeler Buck;

Chu décide de s'appeler Chuck;

Fu décide de retourner en Chine.


17 Histoire Belge.

Un belge est sur l'autoroute en train de pousser avec grand peine une superbe Porsche 911. Un motard de la police l'aperçoit et lui propose son aide: "Alors en panne ?"

Le Belge: "Non, non, tout va bien, elle est toute neuve !"

Le policier: "Pourquoi vous poussez votre voiture comme ça ?"

C'est le concessionnaire, il m'a dit: "50 en ville maximum et toutes les semaines, vous la poussez un peu sur l'autoroute..."


18 Pompiers.

 

Sentant une étrange odeur de brûlé, une gentille blonde s'aperçoit qu'elle a allumé un feu dans sa cuisine. Elle téléphone d'urgence aux pompiers pour demander du secours: "Ma maison est en flammes", hurle-t-elle.

"Calmez-vous Madame, lui répond une voix rassurante, et expliquez moi comment on vient chez vous..."

La blonde répond: "Ben vous n'avez qu'à prendre votre joli camion rouge."


19 Au bar.

Un homme arrive dans un bar et commande deux bières à la pression. Le barman le regarde et répond: "Vous les voulez en même temps ?"

Tout en fouillant dans sa poche, le client répond:

"Oui je suis venu avec Arthur... il est là."

Et l'homme sort de sa poche un tout petit bonhomme de 10 centimètres de haut qui engloutit le verre de bière en quelques secondes.

Le barman est abasourdi: "C'est incroyable ! Et que peut-il faire d'autre ? Il sait marcher ?"

Le client lance une pièce de 1 euro au bout du comptoir et répond: "Bien sur qu'il marche ! Arthur, ramène la pièce, s'il te plaît..."

Le petit bonhomme courre jusqu'au bout du comptoir et ramène la pièce en la faisant rouler sur sa tranche...

Le barman n'en croit pas ses yeux: "Ne me dites pas qu'il parle aussi !"

Et le client répond en riant: "évidemment qu'il parle... Tiens, Arthur, raconte nous ton dernier safari en Afrique. C'est l'histoire que je préfère.

Surtout le moment où tu as commencé à traiter le sorcier de la tribu de clown grotesque..."


20 Allo Police.

L'Administration veut savoir qui des trois organismes qu'il finance pour attraper les criminels est le plus efficace. On lâche dans 3 bois différents un lapin. Charge à chacun de retrouver le sien.

Les espions de la D.S.T. placent des micros, engagent des lapines bien roulées, soudoient des renards, truffent des carottes, font de l'intox dans les clairières, interrogent discrètement les plantes et les cailloux, après 3 mois d'enquête, ils concluent "l'affaire est close, ce lapin n'a jamais existé".

Le GIGN arrive, encercle le bois, fait une sommation rapide et mitraille tout, fout le feu au bois, saccage toute trace de vie. Tout fiérots et sans s'excuser (alors qu'une certaine presse prétend avoir les photos du lapin les bras en l'air) les ninjas arborent le cadavre carbonisé du lapin et déclarent : "mission accomplie".

La police arrive avec son panier à salade, fait une rafle dans une clairière et se ramène le lendemain matin avec un blaireau bien amoché qui dit :

"Ok, d'accord, je suis un lapin. "


21 Toujours chez Saint Pierre.

 

Un homme en très mauvais état se présente à St-Pierre, après une mort apparemment violente.

Celui-ci demande: "mais qu'est ce qui s'est passé ?"

L'homme explique: "J'étais guide de safari en Afrique et j'accompagnais un groupe de femmes, six blondes et une brune. En traversant un pont de lianes au dessus d'une rivière infestée de crocodiles, un coup de vent nous a fait basculer.

On a tous réussi a se retenir aux cordages. Nous étions suspendus en l'air et comme le pont menaçait de lâcher à cause du poids, il fallait que quelqu'un se sacrifie. Comme j'étais le seul homme..."

Dix minutes plus tard, St-Pierre voit débarquer un troupeau de blondes dans le même état que l'homme qu'il vient de conduire au Paradis.

Il demande immédiatement aux arrivantes: "Mais ce brave homme qui s'est sacrifié, a-t-il donc fait ça pour rien ?"

L'une des blondes explique: "Bah, c'est à cause de cette maudite brune qui nous accompagnait...

Quand le guide s'est laissé tomber, elle a dit:

"Un homme aussi courageux, il mériterait qu'on l'applaudisse..."


22 Dans le train.

Dans le train, une jolie blonde se retrouve assise en face d'un type qui mange des graines de tournesol.

Au bout d'un moment, intriguée, elle demande: "Mais pourquoi vous gavez-vous de graines ?"

L'homme explique: "Ah, mais ce ne sont pas des graines ordinaires, ce sont des graines d'intelligence... Plus on en mange, plus on devient intelligent !"

Attirée par la perspective de devenir plus brillante, la blonde ose demander: "Vous pourriez m'en faire goûter une ou deux ?"

Le type répond aussitôt: "Il n'en est pas question. ça vaut très cher ces graines-là. Je vous les vend 20 euros pièce..."

Décidément trop motivée, la blonde se décide à en acheter cinq pour 100 euros. Elle les avale une par une et leur trouve un goût tout ce qu'il y a d'ordinaire.

Elle s'insurge: "Elles n'ont rien de particulier vos graines, vous êtes un escroc ! Avec 100 euros, j'aurais pu en acheter au moins 10 kilos..."

Et l'homme : "Vous voyez, ça commence déjà à faire effet."


23 Voler un premier avril.

Bienvenue à bord de ce Boeing 767. Nous sommes particulièrement fiers à United Airlines de compter quelques-uns des meilleurs pilotes du monde.

Malheureusement, aucun d'entre eux ne travaille sur ce vol.

Merci d'écouter consciencieusement les instructions concernant la sécurité à bord de cet appareil. Il y a peut-être 50 manières de quitter votre petite amie, mais seulement quatre façons de quitter cet appareil.

Nous rappelons que fumer dans les toilettes est strictement interdit. Tout passager surpris en train de fumer aux toilettes sera immédiatement expulsé.

Toutefois, nous tenons une zone fumeur à votre disposition. Si vous devez fumer, contactez une de nos hôtesses et elle vous accompagnera à l'extrémité de l'aile gauche de cet avion.

Veuillez maintenant attacher vos ceintures en insérant le cran métallique dans la boucle prévue à cet effet.

Cette ceinture de sécurité fonctionne comme toutes les autres, et si vous ne parvenez pas à la fermer, prenez rendez-vous d'urgence avec votre psychiatre.

En cas de dépressurisation brutale de la cabine, arrêtez de crier. Des masques à oxygène tomberont automatiquement. Attrapez-le votre et installez-le sur votre visage.

Si vous voyagez avec un jeune enfant, installez votre masque avant d'installer le sien. Si vous voyagez avec deux jeunes enfants, décidez tout de suite lequel vous aimez le plus.

Dans vos sièges sont encastrées des bouées de sauvetage.

Et bonne nouvelle; dans le cas où l'appareil devrait se poser sur la mer, United Airlines vous les offre gracieusement.

Rappelez-vous l'essentiel, personne ne vous aime plus, vous et votre argent, que United Airlines.

...Voilà, nous avons atteint notre altitude de croisière et vous allez pouvoir détacher vos ceintures. Moi, j'installe le pilote-automatique, je fais une petite sieste et j'aimerais trouver trois partenaires fortunés pour une petite partie de poker. En attendant, bonne nuit et à demain.

... Je sais, l'atterrissage fut quelque peu brutal et j'imagine ce que vous pouvez penser... Je suis ici pour témoigner que ce n'était pas la faute de l'avion, ni celle de la compagnie, ni la mienne, mais bien celle du goudron qui recouvre la piste; il est beaucoup trop dur.

Mesdames et Messieurs, vous n'êtes pas autorisés à vous lever avant l'arrêt complet de l'appareil. Dès que la fumée autour des pneus de l'avion se sera dissipée, nous devrions être en vue du terminal.

Vous allez alors devoir vous frayer un passage a travers les débris et tenter de quitter l'épave dans des délais raisonnables. Nous vous remercions d'avoir volé avec nous aujourd'hui.

La prochaine fois que vous ressentez un besoin urgent de vous envoyer en l'air en risquant votre vie dans un tube de métal pressurisé, nous espérons que vous penserez à United Airlines.

Prenez bien soin de ne rien oublier dans l'avion.

Tous les objets trouvés seront distribués équitablement entre le personnel de bord et l'équipage. Merci de ne surtout pas oublier les enfants et les épouses.

Au fait, le dernier qui quitte l'avion est prié de le laisser dans l'état où il l'a trouvé...


24 Navire en détresse.

Sur un navire en détresse, un passager aborde la capitaine.

- "Capitaine, oh mon capitaine ! Allons-nous couler ? Quelle est la distance vers la terre la plus proche ?!

- Environ deux miles, monsieur.

- Dans quelle direction, capitaine ?

- Vers le bas, je le crains."


25 Le mille pattes

Un célibataire cherche quelqu'un ou quelque chose pour l'aider dans ses tâches ménagères dont il commence à avoir un peu marre. Il décide finalement de s'acheter un animal familier, et va chez un vendeur.

On lui propose d'abord un superbe labrador :

"Non, répond notre homme, les chiens ne savent pas faire la vaisselle."

Ou bien un chat ?

"Non, les chats ne peuvent pas briquer l'argenterie."

Finalement le vendeur a une idée de génie : un mille-pattes !

"Un mille-pattes ? Vous croyez que ça pourrait m'aider, un mille-pattes ?!?

- Bien sûr, monsieur, ça sait tout faire ces bêtes-là !"

Le célibataire se laisse convaincre et achète un gros mille-pattes.

De retour à la maison, il lui dit de laver les deux mètres d'assiettes sales qui datent pour certaines d'un mois. Le mille-pattes se jette au travail frénétiquement. Cinq minutes après, tout est lavé, séché, rangé. Le propriétaire est ravi.

"Passe-moi l'aspirateur, s'il te plaît !" En quinze minutes toute poussière a disparu de l'appartement.

"Wow ! Tiens, va m'acheter le dernier numéro de "Auto et bateau" au kiosque à journaux au coin de la rue."

Le mille-pattes se rue hors de la pièce pendant que le célibataire ravi se vautre dans son fauteuil.

Une heure passe. Une heure et demi après, le mille-pattes n'est pas revenu.

L'homme s'inquiète. Il se lève et décide d'aller voir. Il sort à peine du salon qu'il aperçoit le mille-pattes devant la porte.

"Hé, tu n'es même pas encore parti ?!

- Hé, une minute !!! J'ai pas fini de mettre mes chaussures !"


26 Jalousie.

Une jeune femme blonde soupçonne fortement son mari d'avoir une liaison. Elle est tellement furieuse qu'elle se rend chez un armurier et achète un revolver.

Cherchant le flagrant-délit, elle se charge elle-même de filer son mari et parvient un jour à le surprendre dans une chambre d'hôtel en très galante compagnie.

Elle place alors le revolver sur sa propre tempe et crie à l'adresse de son mari: "Comment as-tu pu me faire une chose pareille ?"

Le mari se confond en excuses vaseuses et la supplie de ne pas mettre fin à ses jours. La blonde, folle de rage mais déterminée, répond: "Tais-toi, c'est toi le prochain..."


27 Langue Européenne.

La Commission Européenne a finalement tranché : après la monnaie unique, l'Union Européenne va se doter d'une langue unique, à savoir... le français.

Trois langues étaient en compétition : le français (parlé dans le plus grand nombre de pays de l'Union), l'allemand (parlé par le plus grand nombre d'habitants de l'Union) et l'anglais (langue internationale par excellence). L'anglais a vite été éliminé, pour deux raisons : l'anglais aurait été le cheval de Troie économique des Etats-Unis et les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco-allemand à cause de leur réticence légendaire à s'impliquer dans la construction européenne.

Le choix a fait l'objet d'un compromis, les Allemands ayant obtenu que l'orthographe du français, particulièrement délicate à maîtriser soit réformée, dans le cadre d'un plan de cinq ans, afin d'aboutir à l'eurofrançais.

1. La première année, les sons actuellement distribués entre 's', 'z', 'c', 'k' et 'q' seront répartis entre 'z' et 'k', ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

2. La deuzième année, on remplazera le 'ph' par 'f', ze ki aura pour effet de rakourzir un mot komme 'fotograf' de kelke vingt pour zent.

3. La troizième année, des modifikazions plus draztikes seront pozzibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l'étaient ; touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des 'e' muets, zourz éternel de konfuzion,en efet, tou kom d'autr letr muet.

4. La katrièm ané, les gens zeront devenu rézeptif à dé changements majeurs, tel ke remplazé 'g', zoi par 'ch', - avek le 'j' - zoi par 'k', zelon les ka, ze kizimplifira davantach l'ékritur de touz.

5. Duran la zinkièm ané, le 'b' zera remplazé par le 'p' etle 'v' zera lui auzi apandoné - au profi du 'f', éfidamen -on kagnera ainzi pluzieur touch zur no klafié.

Un foi ze plan de zink an achefé, l'ortograf zera defenulochik, et lé chen pouron ze komprendr et komuniké.

LE REF DE L'UNITE KULTUREL DE L'EUROP ZERA DEFENU REALITE !


28 Chez le psychiatre.

Une jeune femme célibataire se rend pour la première fois chez un psychiatre. Elle expose son problème: "Docteur, à chaque fois que je me couche, j'ai une angoisse terrible. Je suis convaincue qu'il y a quelqu'un sous mon lit... Je suis terrorisée et je n'arrive plus à fermer l'œil. Je deviens complètement folle."

Dans son fauteuil, le psychiatre la regarde et explique: "C'est un cas de post-traumatisme finalement assez classique. L'être en question est sans doute l'habitant d'un cauchemar de votre petite enfance. Nous allons entamer une analyse. Vous viendrez me voir chaque semaine pendant les six prochains mois pour une séance d'introspection de 45 minutes. Ce sera 100 euros la séance, je vous inscris ?"

La jeune femme répond: "Il faut que j'y réfléchisse un peu..."

La patiente ne donne plus de nouvelles au psychiatre. Mais six mois plus tard, le psychiatre la rencontre par hasard au supermarché et lui demande des explications.

Elle raconte: "En rentrant chez moi après notre entretien, j'en avais parlé à mon voisin qui était en train de tondre sa pelouse. Et il a trouvé une solution tout de suite."

Le psychiatre incrédule: "Ah bon ?"

La femme: "Il est venu chez moi et il a scié les pieds du lit !" 


29 La drague.

Un homme aborde une femme dans un bar

  • * On ne s'est pas déjà rencontrés ?
  • * Sûrement, je suis infirmière aux maladies vénériennes
  • Un homme aborde une femme dans un bar
  • * Vous, je vous ai déjà vue quelque part ...!
  • * Oui, et c'est d'ailleurs pour ça que je n'y vais plus !
  • Un homme aborde une femme dans un bar
  • * Ce siège est libre ?
  • * Oui, et le mien aussi sera libre, si vous vous asseyez là
  • Un homme aborde une femme dans un bar
  • * Vous préférez un dîner, ou l'argent du dîner ?
  • Un homme aborde une femme dans un bar
  • * J'aimerais bien vous appeler, c'est quoi votre N° ?
  • * C'est dans l'annuaire !
  • * Mais je ne connais pas votre nom....
  • * Dans l'annuaire aussi !
  • Un homme aborde une femme dans un bar
  • * Je connais tous les trucs pour satisfaire une femme.
  • * Alors fais-moi plaisir, casse-toi !
  • L'homme: "Alors, si on allait chez moi ?"
  • La fille: "Je ne sais pas. Il y a deux places dans une poubelle?"
  • L'homme: "On va chez toi ou on va chez moi?"
  • La fille: "Les deux. Tu vas chez toi, et moi je vais chez moi."
  • L'homme: "Alors, qu'est-ce que tu fais dans la vie?"
  • La fille: "Je suis travesti."
  • L'homme: "Tu es née sous quel signe?"
  • La fille: "Entrée interdite."
  • L'homme: "Comment tu préfères tes œufs le matin au petit dej?"
  • La fille: "Non fécondés !"
  • L'homme: "Allez, on ne me la fait pas a moi: on est ici tous les deux dans cette boite pour la même raison" La fille: "Ouais! Pour se ramasser des gonzesses!"
  • L'homme: "Je suis la pour combler tous tes fantasmes!"
  • La fille: "Tu veux dire que tu possèdes un âne et un dogue allemand?"
  • L'homme: "Je veux me donner à toi"
  • La fille: "Désolé, j'accepte pas les cadeaux de pacotille."
  • L'homme: "Si je pouvais te voir toute nue, je mourrais heureux:
  • La fille: "Peut-être, mais si je te voyais tout nu, je mourrais de rire."
  • L'homme: "J'irai au bout du monde pour toi.
  • La fille: "oui, mais est-ce que tu saurais y rester?"

30 Dans l'autobus.

Une femme âgée qui se déplace en prenant appui sur une canne monte dans un bus bondé. Personne n'a toutefois la délicatesse de lui céder un siège.

Elle tient difficilement debout et, à l'occasion d'un arrêt un peu brutal de l'autobus, sa canne dérape sur le sol et elle s'étale de tout son long.

Assis sur son siège, Un petit garçon d'environ six ans la regarde et dit: "Vous savez madame, si vous mettiez un petit bout de caoutchouc au bout de votre canne, vous ne tomberiez pas comme ça."

La vieille femme, très en colère lui répond: "Et si ton père avait fait la même chose il y a six ans, j'aurais un siège aujourd'hui..."


31 SNCF

Un homme, visiblement très fatigué, monte dans un train à destination de Marseille et cherche aussitôt le contrôleur: "Monsieur, vous pourriez me rendre un service ? J'ai besoin de dormir un peu mais je descends à Lyon. Pourriez-vous me réveiller lorsqu'on entrera en gare de Lyon ?"

Il tend alors un billet de 10 euros à l'agent de la SNCF et ajoute: "N'hésitez pas a me bousculer un peu car j'ai le réveil difficile généralement !"

Le contrôleur accepte et notre homme s'endort profondément. Lorsqu'il se réveille, il s'aperçoit, dépité, qu'il est en gare de Marseille. Très en colère, il s'en va retrouver le contrôleur et le prenant par les revers de sa veste, lui exprime sa fureur...

Il hurle dans le wagon alertant deux autres passagers qui étaient en train de descendre. L'un d'entre eux dit: "Il a l'air très en colère ce type..."

Et le camarade rétorque: "Ouais, t'as raison, il est presque aussi haineux que le type qu'ils ont expulsé du train à Lyon."


32 Religieuses.

Deux religieuses polonaises qui visitent les États-Unis pour la premières fois songent à se restaurer... Elles s'avancent à proximité d'une baraque à frites et munies de leur petit dictionnaire Anglais-Polonais déchiffrent le menu.

L'une d'entre-elles s'exclame soudain: "regarde, ils vendent du "hot-dog", ça signifie "chien chaud"... Tu as déjà mange du chien toi ?"

L'autre répond par la négative et les deux sœurs décident, histoire de s'initier aux coutumes locales, de commander deux portions de chien !

Le vendeur enveloppe soigneusement les deux hot-dogs et les remet aux religieuses qui vont s'asseoir sur un banc pour prendre leur déjeuner.

La plus âgée des deux sœurs regarde alors l'intérieur de son sandwich et devient toute rouge.

Elle demande alors à l'autre: "T'as eu le droit à quel morceau toi ?"


33 Naufragés.

Parti faire une croisière en solitaire autour du monde, un jeune cadre dynamique fait naufrage et échoue finalement sur une petite île perdue au milieu du Pacifique.

Il survit pendant quatre mois dans des conditions particulièrement précaires, se nourrissant exclusivement de bananes. Un jour toutefois, il aperçoit depuis la plage une embarcation à l'intérieur de laquelle se trouve la plus jolie fille qu'il ait jamais vue.

Il lui fait des signes et elle débarque sur la plage. Notre homme lui demande aussitôt: "Mais d'où venez-vous ?"

Et la superbe créature lui explique: "j'habite de l'autre coté de cette île, j'ai fait naufrage moi aussi il y a maintenant trois ans..."

L'homme: "Heureusement que vous aviez cette barque pour vous en tirer !"

La fille: "Non, ce canot, je l'ai fabrique moi-même avec les matériaux que j'ai trouve sur l'île."

Le jeune cadre demande: "Mais... avec quels outils ?"

La jeune femme explique: "J'ai découvert sur l'île un type de pierre poreuse facile à sculpter. J'ai aussi trouvé un type d'arbre dont le bois est suffisamment souple pour être malléable... En associant ces deux matériaux, j'ai pu concevoir un outillage assez performant. Vous voulez voir ?"

Les deux naufragés font alors le tour de l'île pour débarquer devant un superbe bungalow peint en rouge et bleu. L'homme en perd presque l'équilibre.

Il demande: "Vous avez construit ça vous même ?" Et l'hôtesse des lieux explique: "Oui, ce n'est pas grand chose mais c'est mon petit "chez moi"..."

En entrant dans le bungalow, l'homme est sidèré par le décor harmonieux et tous les équipements façonnés a la main. La jeune femme lui propose alors de boire quelque chose mais voyant le verre qu'elle lui tend, l'homme refuse poliment: "Non, vous savez le lait de noix de coco, je ne peux plus le sentir."

Et la jeune femme: "Mais goûtez donc, c'est du gin. J'en ai quelques bouteilles en réserve..." Encore une fois, l'homme n'en revient pas...

La jeune femme dit alors: "Vous voulez prendre une douche et vous raser ? Il y a un cabinet de toilettes et un rasoir à l'étage. Pendant ce temps, je vais enfiler une tenue plus légère pour être a l'aise." Complètement fasciné, le jeune homme ne pose plus de questions et part sedoucher.

Un peu plus tard, la jeune femme reparaît dans un déshabillé élégant et très suggestif... Elle s'assoit sur un divan moelleux qu'elle a confectionné elle-même et invite son nouvel ami à venir s'asseoir près d'elle.

En le regardant d'un air doux, elle lui dit alors:

"Dites moi, vous êtes seul depuis si longtemps sur cette île perdue. Je suis sure que quelque chose pourrait vous faire un immense plaisir. Quelque chose que vous n'avez pas pu faire depuis de si longs mois et qui vous démange..."

L'homme n'en croit pas ses oreilles et répond: "Vous voulez dire... Ne me dites pas... Je peux recevoir mes courriels (e-mail in French) aussi ?"


34 Le cambrioleur.

Un homme, victime d'un cambriolage, se déplace au commissariat de police pour porter plainte et faire un inventaire de ce qui a disparu.

Surprise, trois jours plus tard ; le commissariat le convoque pour lui signaler que le voleur a été appréhendé. L'homme se présente donc dans les locaux de la police et demande immédiatement à parler au cambrioleur.

"Pour lui dire quoi ?", demande l'inspecteur.

Et l'homme explique: "écoutez, Monsieur, ce type a pénètré chez moi à deux heures du matin sans réveiller ma femme. S'il m'explique comment il s'y est pris, je retire ma plainte !"


35 Sur l'autoroute.

Sur l'autoroute, un contrôle-radar enregistre une BMW a 7 Km/h.

Le policier qui vient d'effectuer le constat rattrape donc, en trottinant, le véhicule et tape à la vitre pour demander des explications.

Au volant, une blonde lui répond en souriant: "Je respecte les limites de vitesse indiquées sur les panneaux. Il y a inscrit "A 7" alors je vais à 7..."

Le policier répond en souriant: "Mais non, A7, c'est le numéro de l'autoroute, ce n'est pas la limite de vitesse !"

Et regardant à l'arrière, il rajoute: Et vous devriez vous dépêcher car vos deux amies brunes ont l'air d'être malades. Elles sont toutes blanches..."

Et la blonde: "Je crois que c'est parce qu'on vient de quitter l'A190"


36 Maternité.

Une femme d'âge mûr qui a constaté une excroissance anormale sur le ventre de sa fille, emmène celle-ci chez le médecin pour un examen.

Le généraliste n'y va pas par quatre chemins: "écoutez Madame, c'est facile à comprendre, votre fille est enceinte !"

La dame, incrédule, réagit violemment: "C'est impossible, ma fille est une enfant très bien élevée et jamais, elle ne compromettrait sa réputation avec un garçon..."

Le docteur se lève, se retourne et regarde l'horizon à travers la fenêtre de son cabinet. Ça dure plusieurs minutes, ce qui a le don d'énerver la mère. Furieuse, elle agresse littéralement le médecin: "Mais enfin, allez-vous arrêtez de regarder par cette fenêtre et vous occuper un peu de nous ?"

Le médecin se retourne vers elle calmement: "Mais je m'occupe de vous ! La dernière fois qu'une chose pareille s'est produite, une étoile est apparue dans le ciel et trois rois mages sont venus pour tout expliquer. Je guette leur arrivée..."